château d'eau walt disney studios disneyland paris
Front Lot

Le Château d’Eaureilles

Par
le
25 mars 2019

S’il y a un élément à retenir, qui nous plonge tout de suite dans l’univers des studios de cinéma en étant face à l’entrée des Walt Disney Studios, c’est bien son château d’eau. Fortement ancré dans notre imaginaire collectif, l’association du château d’eau aux plateaux de cinéma nous est évidente sans réellement en connaitre l’explication.
Penchons-nous donc aujourd’hui sur cet élément, qui, non pas par sa taille, est bien plus qu’un détail.

L’histoire de ces réserves d’eau sur les lieux de tournages remonte quasiment aussi loin que la création des premiers importants studios de cinéma américains, notamment en Californie. En effet, il faut savoir que dans les années 1930, les réseaux d’eau courante n’étaient pas aussi développés qu’aujourd’hui. Qui plus est, le climat californien est réputé pour avoir des pics de chaleur important en été.
Les studios n’étant pas forcément implantés en plein centre-ville, il paraissait alors tout à fait logique de disposer d’une importante réserve d’eau sur place pour lutter contre d’éventuels départs de feux.

Plus qu’utile : indispensable !

Néanmoins, d’autres paramètres rendaient ces “water-towers” nécessaires. En effet, pourquoi les studios de cinéma auraient dû avoir cette indépendance en matière de lutte contre le feu, contrairement à certaines industries sur des sites d’une taille comparable ? Certes, les plateaux de tournages pouvaient contenir différentes matières inflammables et des moyens pyrotechniques étaient parfois utilisés pour les effets spéciaux. Cependant, un élément bien plus dangereux était également parfois stocké au sein même des studios : le nitrate.
Plusieurs studios de cinéma avaient pour habitude d’avoir leurs archives sur place, et donc d’y stocker leurs pellicules des précédents films. Or, jusqu’au début des années 1950, les bobines de films étaient composées de nitrate de cellulose : un matériau extrêmement flexible et solide, parfaitement adapté aux rouleaux de pellicules, mais aussi particulièrement inflammable. Il suffisait en effet d’une petite étincelle, ou d’une température un peu trop élevée (150°C) pour provoquer son auto-inflammation. Pire : sa dégradation entrainant une élévation de température, le seuil critique pouvait parfois être atteint par la seule décomposition du film !
Le stockage de ce matériau dangereux, mais nécessaire, justifie à lui seul la présence d’un château d’eau.

Enfin, il y avait un autre intérêt pour un studio de disposer de son château d’eau : sa hauteur. En effet, si celle-ci était nécessaire pour assurer une pression d’eau importante en sortie de réservoir ; elle était aussi un véritable atout : Visible de loin, c’était l’emplacement idéal pour y apposer son nom ou son logo !

Une icône

Vous l’aurez compris, avec la combinaison de ces différents paramètres, les importants studios d’Hollywood commencèrent donc tous à avoir leur château d’eau, en ayant chacun leur spécificité.
Le plus célèbre d’entre eux est certainement le château d’eau des Warners Bros. Studios : érigé dès 1927, pouvant contenir plus de 378 000 litres et d’une hauteur d’un peu plus de 30 mètres, il est devenu un réel symbole du cinéma. Affichant fièrement le logo des studios, il reste encore aujourd’hui une icône des plateaux de cinéma.
D’autres importants studios construiront à leur tour leur château d’eau : la Paramount, la MGM, et bien sûr les Walt Disney Studios.
La construction de ce dernier fût achevée en 1939 sur le site des futurs Walt Disney Studios de Burbank (qui ouvriront 1 an plus tard), avec une hauteur d’un peu plus de 40 mètres pour une contenance de près de 568 000 litres ! Cet édifice diffère des autres par la présence de 6 pieds au lieu de 4 habituellement. L’histoire raconte que c’est Roy O. Disney lui-même qui aurait suggéré ces 2 pieds supplémentaire pour lui donner un aspect plus esthétique.

château eau déménagement walt disney studios burbank
Le château d’eau des Walt Disney Studios de Burbank lors de l’emménagement
Archives The Walt Disney Company

Mais alors, si les châteaux d’eau font donc partie de la culture américaine, comment sont-ils rentrés dans notre imaginaire collectif européen ? Nous devons, ici, certainement rendre hommage une nouvelle fois au château d’eau des Warners Bros. Studios : il fut fortement utilisé dans diverses productions, live, ou animées. La plus connue d’entre elles étant bien sûr la série Animaniacs, où les trois héros s’échappaient du château d’eau à chaque épisode !

Toujours utile ?

Aujourd’hui, ces énormes réservoirs sont bien évidemment vides, les réseaux d’eau courante modernes et le remplacement du nitrate par d’autres matériaux, (remplacés eux même par le numérique), ont rendu caduc leur utilité. Néanmoins, il s’agit toujours d’un symbole indissociable de l’histoire du cinéma. Voilà pourquoi les Walt Disney Studios de Disneyland Paris disposent de cet important détail, portant ici le nom de Château d’Eaureilles du fait de ses deux oreilles de Mickey qui l’entoure, et mesurant environ 30 mètres.

Dans le reste du monde, si les Disney’s Hollywood Studios de Floride ont perdu leur château pour, officiellement, céder de la place, cette image est tellement toujours ancrée dans notre esprit que le dernier parc Warner Bros. World Abu Dhabi fraichement ouvert dispose lui aussi de sa réplique à l’entrée.

château d'eau walt disney studios nuit
Le Château d’Eaureilles de nuit
Focus on Magic

Hommage à l’histoire du cinéma et véritable symbole, un visiteur venant pour la première fois à Disneyland Paris identifiera ainsi du premier coup les Walt Disney Studios en voyant apparaitre la silhouette de ce réservoir.

Photo de couverture : Focus on Magic

TAGS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.